• Orykane ®

SECRETS DE L’ATLANTIDE MYTHE OU REALITE Troisième Partie© Par Laurence Frédérique Surjus de Pomarède

Mis à jour : 6 déc. 2019

Ile de Pâques

Relations entre Lémuriens et Atlantes





Signification des Moais


Quant à la fonction des Moais, elle demeure énigmatique. Fonctions religieuses, statues dressées en l'honneur de dieux, idoles gigantesques dédiées à la prière et à l'adoration? D'autres y voient des protecteurs dont la mission est de veiller sur l'île.

Parmi les théories plus farfelues, plusieurs soutiennent que les statues seraient les vestiges d'un continent disparu. En effet les Moaïs auraient été construits par les héritiers d'une civilisation hautement avancée mais ayant brutalement disparue. Trois civilisations mythiques sont en concurrence : la Lémurie, l'équivalent de l'Atlantide, mais située dans l'océan indien ; l'empire de Mu, vaste continent du Pacifique et enfin tout simplement l'Atlantide elle-même dont l'île de Pâques aurait été un avant poste. Dans une tout autre hypothèse, les Moais seraient la représentation de visiteurs de l'espace qui auraient donné les moyens techniques pour la construction et la mise en place de ces énormes statues.


Rapa Nui


Les polynésiens ou les péruviens, occupaient déjà Rapa Nui il y a environ six mille ans, lorsque les Atlantes sont arrivés. Pour les habitants d'alors, les atlantes étaient des dieux. Après le court séjour des Atlantes, il est resté dans les coutumes des pascuans quelques apports significatifs : dans leurs légendes, les dieux habitent dans la lune. Dans leurs coutumes on trouve la désignation de chef par l'épreuve de l'homme oiseau : reste de leurs souvenirs de dieux qui savaient voler, et celui qui se rapprochait le plus des pouvoirs des dieux devenait leur chef. Leur musique est une polyphonie unique sur la planète, uniquement comparable aux polyphonies indoues


Edgar Cayce


Autre voyant très connu, Edgar Cayce, parle de l'avancée technologique de la civilisation Atlante, basée sur l'utilisation des cristaux pour canaliser l'énergie de la lumière. Les cristaux étaient utilisés pour convertir énergie solaire en électricité ; pour contrôler l'incroyable réaction entre la matière et l'anti matière. Les cristaux ont rendu possibles des voyages spatiaux. Cependant, l'avancée énergétique n'a pas empêché l'inversion des pôles magnétiques de la terre, les changements climatiques, les tremblements de terre, les éruptions volcaniques.

Les Atlantes toujours selon Cayce, possédaient des « toiles magiques » sur lesquelles ils pouvaient voir tout ce qui se passait en quelconque lieu sur terre ; la science Atlante créait des humains, (insémination artificielle) utilisait des machines mentales subatomiques ; les cristaux étaient utilisés en médecine, un petit cristal était placé dans la paume de la main du patient et changeait de couleur indiquant ainsi le diagnostique de la maladie.

Il n'y avait pas beaucoup de grandes citées dans la civilisation Atlante, les sages avaient pressenti qu'il y aurait un impact environnemental. Murry Hope, dans « Pratical Atlantean Magic (1991) », décrit les communautés comme petites, construites de maisons circulaires. L'extralucide Dale Walker aurait vu des tours que étaient des phares tournés ver l'océan. Dans les grands temples, des combinaisons de lumières, couleurs, et sons, du magnétisme et de l'énergie de pensées se canalisaient au travers de cristaux.

Walker parle aussi de la médecine des Atlantes : les Sacerdoces pouvaient se connecter aux mental des patients et commander complètement l'organisme, en accédant à l'organe malade et obtenir la guérison, en opérant directement sur les énergies constitutives des molécules et cellules, sans douleur, sans sang, sans traumatisme.

Jörg Lanz Von Liebenfels

Jörg Lanz Von Liebenfels (1874-1954) arien philosophe (étude de la philosophie arienne) qui à exercé une influence significative sur l'idéologie primitive du National Socialisme Allemand, a comparé l'anthropogenèse de la théosopheBLAVATSKY, Helena Petrovna avec les découvertes de la paléontologie contemporaine et a conclu qu'il avait trouvé la « source de tout le mal » dans le monde.

Lienbenfels a sous entendu que la « chute de l'homme dans le péché » se référait à la conduite des premiers Lémuriens ANDROGINES qui durant le processus biologique de la séparation des sexes en males et femelles ont engendré des monstres avec d'autres espèces animales, qui ne possédaient pas d'intelligence.

Ces descendant monstrueux étaient des « démons » et dans l'évolution de la quatrième Race, l'Atlantide avait deux sous espèces humaines : PURES ET BESTIALES - les premiers anthropoïdes et les « singes », simiesques anthropomorphes. L'erreur (péché) fatal des « hommes-Dieux » à été le métissage, de la cinquième Race des « Ariens Homo Sapiens » avec les descendants des singes « hommes-animaux ».


Ingrid Bennet


L'extralucide Ingrid Bennet, de Nouvelle Zélande, parle de la vie sexuelle des Atlantes : les relations sexuelles étaient très importantes. On croyait que c'était une pratique fondamentale pour une bonne santé. Certains avaient des relations avec des animaux et avec des hybrides, mi hommes, mi animaux, comme les Centaures.

La perversion des mœurs dans la phase de décadence des Atlantes ne s'est pas limitée à la pratique de la bestialité mais aussi de la magie. Il y a près de dix mille ans, les dirigeants de l'Atlantide se sont désintéresses du progrès scientifique et ont cessé de respecter « la connaissance ancienne ». Ils se sont livrés à des pratiques de « magie noire » et ont complètement perverti les sciences et la religion.

Nombreux auteurs se réfèrent à ceux de la « magie noire » comme étant la cause de l'infortune qui s'est abattue sur les Atlantes. D'autres cependant attribuent l'extinction de ce peuple à la perte du contrôle sur les pouvoirs d'une avancée technologique qui pouvait manipuler des « énergies cosmotélluriques ». L'abus de telles énergies a provoqué un grave déséquilibre écologique.


L'Atlantide par Samael Aun Weor


Dans l'ancienne Egypte des pharaons, les Sacerdoces de Saìs dirent à Sòlon que l'Atlantide avait été détruite neuf mille ans avant leur conversation. La civilisation Atlante en conséquence ne pourrait être supèrée par notre moderne civilisation.

Ils ont connu l'énergie atomique et l'ont utilisée, aussi bien pour la guerre, que pour la paix. La science Atlante a eu l'avantage d'être liée à la magie, d'extraordinaires robots ont été fabriqués, dotés d'intelligence ils ressemblaient à des êtres humains et servaient fidèlement leurs maîtres. Chaque robot pouvait informer son maître des dangers qui les entouraient et plus généralement sur les nombreuses choses de la vie pratique...

Les Atlantes possédaient des machines si puissantes et merveilleuses comme celle qui pouvait par télépathie pénétrer n'importe quel cerveau humain et transmettre de précieuses informations. Les lampes atomiques illuminaient les palais et les temples aux murs transparents. Les navires et aéronefs étaient propulsés par énergie nucléaire. Ils pratiquaient aussi la lévitation sur le corps et la matière à volonté à l'aide un petit appareil qui tenait dans la paume de la main...

La fameuse histoire du déluge universel, décliné en diverses versions dans toutes les traditions humaines, est le rappel de la grande catastrophe Atlante. Tous les enseignements religieux de l'Amérique primitive, tous les cultes sacrés des Incas, Mayas, Aztèques etc. les Dieux et Déesses des anciens grecs, Phéniciens, Scandinaves Hindouistes etc... sont d'origine Atlante.


Ignatus Donnelly


Universitaire et homme politique américain d'origine Irlandaise Ignatus DONNELLY (1831-1901) a publié en 1882 « l'Atlantide, le monde antédiluvien ».la plupart de ses théories sur le continent disparu sont fantaisistes, mais, fidèle à Platon, il situe le continent disparu au milieu de l'atlantique. Il a noté des similitudes entre les mythologies, les langues et les coutumes d'anciennes civilisations des deux cotes de l'océan comme entre la culture de l'Egypte pharaonique et celle de l'Amérique précolombienne. Pour lui, l'Atlantide a servi de pont entre l'ancien et le nouveau monde.

Donnelly fait remonter la disparition de l'Atlantide à huit mille av J.C à la fin de l'ère glaciaire quand le réchauffement du climat fit monter le niveau des océans et des mers.


"Si je cherche, j'ai trouvé, car l'esprit ne désire que ce qu'il possède." [Antoine de St. Exupéry]


Jacint VERDAGUER

Un court extrait du Chant IX de "L'Atlàntida" inspiré par la destruction de l'île:

De l'Empyrée alors, comme un torrent de lave, Un glaive de feu tombe, et le sommet altier, Qui porterait le ciel croulant, et qui le brave, Aux vents, à l'eau, le feu venant se rallier,

Est renversé soudain, ainsi qu'un berceau frêle, Avec toute sa charge; et la terre sous eux S'entrouvre, laissant voir à la troupe rebelle, Jusqu'au fond de son sein, un gouffre ténébreux.

Ils reculent saisis d'effroi ; mais, sur leur tête, De l'Archange entendant le souffle redoubler, Ils plongent, quand l'abîme, en tressaillant, s'apprête, Ouvrant, ouvrant sa gueule, à les tous avaler.

D'un trait, il engloutit monts, Atlants, Atlantide, Boue, écume, cités, baleines, vols d'oiseaux; Et, dans un tourbillon d'enfer, un flot rapide De peuplades, de rocs, de steppes, de vaisseaux.

La tempête pesante y tombe; elle y refoule La trombe qui luttait sur l'onde, avec les vents. Ah ! Si le monstre bâille encor, la mer s'écoule: Restait à lui jeter les astres par fragments.

Mais le glaive s'enfonce, et transforme le gouffre En un volcan qui flambe et hurle; et, de son sein, S'élève une colonne et de flamme et de soufre, Que décombres et flots tentent d'éteindre en vain.

Terribles châtiments ! Avec rocs, graviers, bave Du Teyde, des Atlants sont projetés aux cieux; Repris par le cratère, ils sont couverts de lave, Et relancés plus haut dans des gerbes de feux.

Tout royaume voisin tremble. Des liens de marbre L'unissant à celui qui sombre, il doit trembler. Libye, Espagne, Albion, branches de ce grand arbre, Sont dans l'onde avec lui sur le point de rouler.

Qui coupera les bras qu'à leurs cous il accroche? Semblant leur dire: "O vous que j'aime, tenez bien!" Pouvoir divin! Ses bras rompus, roche par roche, S'enfoncent, l'eau bouillonne un instant, puis plus rien!...

L'Ange alors au fourreau remet l'épée ardente. Le coup qu'il dut frapper, qui peut le publier? Seule le redirait sa voix retentissante, Qu'entendra de nouveau le monde au jour dernier.

De l'Afrique à jamais l'Europe est détachée; Entre elles de deux mers passe le flot vainqueur; Et la terre coupée en deux, jette, ébranchée, Par de nouveaux volcans, la flamme de son cœur

Quand le jardinier voit que l'onde aux sillons coule, Il s'arrête, à sa bêche heureux de s'appuyer: De même l'Ange attend que le dernier mont croule; Puis remonte, en prenant la lune pour étrier.

De là, se retournant vers les terres qu'il laisse, Il leur crie: "Au revoir! Quand viendra votre tour, J'aurai pour vous des flots de flamme vengeresse. Craignez Dieu: sa justice aura bientôt son jour!"

Le Ciel entonne alors ses hymnes de victoire, Tenant à ses accents les mondes suspendus:" Qui peut rien contre Dieu? L'Atlantide à la gloire Montait, montait toujours: Dieu tonne, elle n'est plus!

Comme un morceau de ciel, tu la mis sur la terre, Pour y faire bénir, Seigneur, tes volontés; Mais ses fils l'employant à te faire la guerre, Tu les as dans l'abîme, avec elle, jetés.

Tu sauvas cependant, pour le faire renaître Ici-bas, une fleur de ce jardin d'amours. Le flot chasse le flot. Les mondes cessent d'être. Soleil de vérité, tu demeures toujours !"

Sirène qui, des flots, s'élançant folle d'aise, Pour chanter ses amours, sur des bords enviés, Voit la mer, que sa voix mélodieuse apaise, De ses lèvres de sel venir baiser ses pieds,

L'Espagne, que d'en haut le choeur d'Anges appelle, Se réveille et, voyant la mer autour de soi: "Qui relève en ton ciel l'astre tombé ?", dit-elle. Dans ses bras l'étreignant, la mer lui répond: "Toi."

Entre eux, deux anges blonds se croisent, se coudoient. L'un monte tout en pleurs; l'autre, descendant, rit:" J'étais l'Ange, dit l'un, des terres qui se noient. -L'autre : " Moi, je le suis de celle qui surgit. "

Mais déjà vient, semant perles et lis, l'aurore, Mère guidant les pas du soleil renaissant. A son tendre baiser, qui de feu les colore, Se dispersent dans l'air les brouillards d'Occident.

(...)

(Traduit du catalan par Justin Pépratx

A retenir que les Catalans se nommaient les "Catlans" auparavant ...


A lire aussi : SECRETS DE L’ATLANTIDE MYTHE OU RÉALITÉ Première Partie

La voyance  peut créer de l'addiction , si vous  constatez ces symptômes ou  que vous les  constatez  chez un tiers  , consultez ou conseillez  un professionnel  des addictions.  Orykane Konsult se réserve le droit  de vous limiter en consultations si  on constate  un comportement compulsif cela dans le seul but de vous aider et du respect de l'honnêteté  du cabinet .

© Copyright 2019  Ce site à été conçu par

Laurence Surjus de Pomarède Pour Orikane KOnsult ®

Tous droits réservés Article L111-1

 " L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.

Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial "