• Orykane ®

Médiumnité, qu'est ce donc?© Par Laurence Frédérique Surjus de Pomarède


"Toute personne qui ressent à un degré quelconque l'influence des esprits est donc un médium". A. Kardec




Les médiums sont les porte-voix d’un monde dans lequel les hommes veulent exister.

Je ne partage pas l'avis de Kardec car par expérience je sais que les médiums, ne ressentent pas que les esprits morts ils perçoivent les esprits vivants les égrégores, les projections de pensée, les ectoplasmes, les décorporations , ainsi que les empreintes magnétiques résiduelles de gens ayant occupé un lieu et bien d'autres faits du monde des vivants.


En effet, la science ne parvient pas à satisfaire ou à satisfaire un besoin émotionnel.


Ils sont donc des canaux de secours pour de nombreuses afflictions.

On les trouve également, dans la religion spirite, le catholicisme et souvent dans d'autres religions qui suivent des normes plus strictes, ils sont appelés oracles, prophètes, voyants, chamanes .

le fait que certains d'entre nous se servent de supports quand ils en font leur profession ne change rien à l'aptitude médiumnique , cela permet juste de soulager le mental en projetant sur le support et éviter ainsi une trop forte sollicitation qui pourrait amener des maux de tête ou pire encore.


C'est pourquoi je n'aime pas les classifications qui sont faites, médium, voyant , spirite , cartomancien, clairaudient, clairvoyant... et donc les guerres entre les professionnels!

Je préfère me présenter de manière humble comme "médium psychiste" car d'une part il y a la capacité à recevoir l'information mais un récepteur étant aussi un émetteur, le psychisme joue un rôle essentiel le médium n'est pas un tronc d’arbre creux il interagit avec les mondes subtils .


Ils sont parmi les vivants mais ont une vision de la matière différente et indescriptible.


C'est certain, comment expliquer que quand nous regardons une personne nous voyons cet être sur plusieurs plans d'existence, à plusieurs niveaux , en au moins quatre ou six dimensions?

Comment expliquer que nous regardons et voyons à la fois dedans, dehors, en haut, en bas, autour?

Que nous ne servons pas que de nos yeux et que notre vision de l'autre est à la fois visuelle, auditive, télépathe , sensorielle, magnétique, vibratoire? Etc...


Les médiums transperçons , traversons et suivons des fils conducteurs chez l'autre qui nous mènent à encore d'autres personnes, mais aussi à d'autres plans d’existence à la notion d'espace temps que nous percevons et dont nous captons aussi les pensées ou l'infini.

Nous voyons les issues possibles et donnons des indications les plus proches de ce qui serait un futur sachant que nous ne savons identifier la notion de temps.

Imaginez un ordinateur capable de voir en une fraction de seconde tout un schéma "du projet à la concrétisation" sauf que là ce sont les schémas de vies d'êtres vivants, avec les composantes émotionnelles et l'entourage vivant ou mort qui les entoure, son passé son présent son futur , tout est lié.


Quand je dis voir, il faut comprendre ; recevoir les informations comme des rayons lasers venus de partout , les avoir en soi comme une "certitude inexplicable" et les transmettre de la manière la plus compréhensible possible à l'interlocuteur en mettant des mots sur des images métaphoriques.


Peu de gens se rendent compte de l’énergie que cela demande et de l'épuisement qui en découle, le mental est fortement sollicité et hélas nous ne contrôlons pas ces situations , elles peuvent se manifester en pleines courses , dans la rue, au travail.

Ce que nous maîtrisons est que nous n'en parlons pas mais un médium qui fait ses courses dans une grande surface subit une grande souffrance.

Avec le temps on apprend à fermer notre mental .


La médiumnité est très difficile à expliquer et le médium se sent frustré quand on le met à l'épreuve en lui demandant des preuves concrètes.


Nous ne pouvons fournir une preuve de ce qui est subtil.

Cela reviendrait au même que de prouver par des faits concrets, la théorie du Big bang ou celle du le chat de schrödinger par exemple.

c'est d'ailleurs étonnant que l'on ne demande que au monde ésotérique de fournir des preuves pourtant la science et les sceptiques qui les demandent s'appuient sur des théories et non sur des faits concrets pour expliquer ne serait ce que la mort, la vie, ou l'origine humaine. Le médium ne cherche pas il "sait" mais ne sait expliquer comment ni pourquoi il le sait.

Je ne sais si vous percevez la subtilité et la complexité de mon propos, malgré les nombreux "sait" .




Le médium ne choisit pas la croyance, la race ou la condition sociale ni l'endroit, le lieu, le contexte de vie.


Nous sommes hors du temps de l'espace matériel et universel, capables de produire un phénomène d’attraction magnétique et, comme un aimant, de capturer le champ aurique d’une personne décédée.

Mais nous captons aussi ce que l'inconscient cache au conscient, le champ aurique des vivants.

Le médium est un pont entre la vie et les esprits et nous faisons l'expérience de phénomènes qui défient raison ou la logique.


Le mode de réalisation doit se dérouler de manière harmonieuse, le voyant étant un véhicule des mots et des maux. Nous pouvons incorporer ou nous désincorporer.


Une fois le travail terminé,nous devons nous occuper de notre propre ectoplasme ( quand nous sortons de notre corps des gens sensibles nous prendraient pour des fantômes en nous apercevant hors ce n'est que notre ectoplasme "Émanation visible du corps du médium."), la substance semi-spirituelle qui est ensuite renouvelée, notre "astral" pour ceux qui préfèrent et ingérer des protéine pour revenir à notre état normal ainsi regagner le monde matériel dans lequel se trouve notre corps physique.

Nous avons une plus grande responsabilité qu'une personne ordinaire.

Notre devoir est d’aimer, de respecter les autres, de donner nos oreilles et de réconforter ceux qui sont dans le besoin.

Nous devons perfectionner la morale des hommes et nous rappeler que nous sommes tous soumis à la loi de la causalité.

Il est important de s'appliquer à rester au service du bien, en devenant un messager pour soi-même et tout autour de soi.

Il faut faire abstraction de nos jugements personnels et rester un pont entre l'invisible et le visible en toute humilité.


En aucun cas le médium ne doit influencer les événements et encore moins travestir les messages pour modifier l'avenir ou le message en lui même selon la complaisance.


Un des plus grands pièges pour les médiums est l'Ego, qui pousse certains d'entre nous à se croire égaux au divin ou décideurs des vies de leurs congénères.

Le médium ne détient pas une vérité absolue, le consultant est libre de suivre ou non les messages reçus et il garde toujours le pouvoir décisionnel de sa propre vie.

Tout du moins il doit Impérativement le faire et ne jamais se soumettre à quiconque qui voudrait le diriger par ce biais.


Nul ne peut dire que la médiumnité n'existe pas; la science sait comment le cerveau fonctionne chimiquement, mais elle ne sait pas encore ce qui la fait fonctionner dans les cas médiumniques.


Il n'en demeure pas moins que cette aptitude que l'on nomme médiumnité, voyance, clairvoyance télépathie, projection astrale et autres appellations diverses; s'inscrira peut être un jour dans la reconnaissance officielle et scientifique, d'une forme d'intelligence que les test de QI actuels ne reconnaissent pas puisque basés sur la logique et non sur l'intuition.

La voyance  peut créer de l'addiction , si vous  constatez ces symptômes ou  que vous les  constatez  chez un tiers  , consultez ou conseillez  un professionnel  des addictions.  Orykane Konsult se réserve le droit  de vous limiter en consultations si  on constate  un comportement compulsif cela dans le seul but de vous aider et du respect de l'honnêteté  du cabinet .

© Copyright 2019  Ce site à été conçu par

Laurence Surjus de Pomarède Pour Orikane KOnsult ®

Tous droits réservés Article L111-1

 " L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.

Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial "