• Orykane ®

Les sept péchés capitaux existent-ils réellement ? © Par Laurence Frédérique Surjus de Pomarède

Connus également comme, sept péchés mortels, ils sont une liste de péchés que la société a désigné comme péchés mortels ! 


Les seuls péchés pour lesquels il n'existe pas de pardon. 

Ils sont une classification des vices enseignés dans la chrétienté afin d'éduquer et de contrôler les fidèles.


(Comprenez dans cette satyre de l'interprétation des textes sacrés, écrits par des humains ne l'oublions pas, que l'on nous présente un Dieu très humain présentant tous les vices qu'on reproche à l'homme et à la fois un être supérieur intouchable inégalable seul juge de notre vie et avenir! Mais encore un être bon , clément , aimant réconfortant, tolérant aimant de manière égale tous ses enfants...

On y perdrait son latin ! Et pour cause on ne sait plus à quel son de cloche se vouer!

Il ne s'agit pas ici de condamner la chrétienté ou d'en faire son procès, ces paroles castratrices et terrifiantes au sujet des punissions divines se retrouvent aussi bien dans les religions monothéistes quelles quelles soient que dans les croyances panthéistes. Il ne s'agit pas non plus de critiquer les prêtres pour qui j'ai le plus grand respect.

Je veux juste faire ressortir que depuis les débuts de la création un homme se positionne en "gourou" pour dominer les autres et pour cela il se sert des dieux. Parallèlement je veux faire ressortir la frustration de l'humain qui vit dans une angoisse permanente s'auto condamnant sur des paroles qui n'ont pas de fondement divin.)


La bible ne mentionne pas ces péchés, il n'y est fait mention que de ce que Dieu arbore, le regard hautain, la langue qui ment, les mains qui répandent le sang des innocents, le coeur qui engendre des pensées perverses, les pieds qui courent vers le mal, le faux témoignage qui profère des mensonges et ce qui sème la discorde entre frères.

Ainsi l'église, a classifié et a sélectionné les péchés en deux groupes ceux qui peuvent être pardonnés dans la confession et ceux qui conduisent tout droit en enfer.


Les sept péchés ont vu le jour, au quatrième siècle, formulés par le pape Grégoire se basant sur les apostolats de Saint Paul. Cependant ils ne sont devenus officiels qu'au treizième siècle publiés par Saint Thomas d'Aquin.

Le terme capital vient du latin caput qui signifie tête, dans le sens chef, ce qui veut dire que les sept infractions sont celles qui entraînent les autres péchés mineurs.


Cependant en réalité tous les péchés mènent à la mort et à l'enfer même si la confession en pardonne certains seul Dieu décide,,, !

Enfin c'est ainsi que cela a été enseigné depuis des siècles .


Ces péchés créés de toutes pièces par l'homme, ont mené le monde jusqu'à nos jours et avouons le encore aujourd'hui .


Qu'on les tourne en dérision, ou qu'on les craigne réellement , mais encore qu'on les rejette, l'ancrage est puissant et tout le monde y va de sa petite crainte quand même.

D'une certaine manière on peut les voir comme des bases afin de contenir les dérives et abus de l'humain. 


Des textes de lois finalement, avec l'application de la peine en direct, « si tu pèches tu meurs et tu vas en enfer » … au moins ça a le mérite d'être très clair. !


Cependant, les lois ont été établies par rapport aux règles "divines", et de nos jours bien qu'on les ait retravaillées et qu'on y ait ajouté des alinéas elles sont toujours en vigueur, "si tu pèches tu vas en prison et crois moi la prison c'est l'enfer!" On retrouve la même notion d'enfer vue sous un autre angle. 

Toutefois on peut y voir des bases de conscience, des bases d'éducation, afin de discerner le bien du mal , ou tout du moins l'objectif était celui là.


Une société a besoin de règles pour fonctionner,  sinon l'anarchie y règne .


Bien sûr les lois sont là pour condamner , mais il faut aussi éduquer et prévenir les crimes plutôt que d'avoir à les juger.

C'est dans ce cadre précis qu'intervient la morale, qui permet de distinguer les bons comportements des mauvais; mais aussi la crainte de ce qui nous attend en cas de transgression des règles. 


Et ces péchés seraient les bases de lois, si on n'y avait pas mêlé  Dieu en permanence.


Je m'explique, en analysant toutes ces belles paroles dites au sujet de Dieu par les religions et dans le seul but de tenir les peuples et de diriger les pensées vers la pensée unique, (un peu comme nos politiciens actuellement) on a imposé Dieu comme un dictateur, irascible et le plus pécheur de tous les êtres de l'univers ! 

Il n'est pas étonnant qu'aucune épouse ne lui ait été attribuée.. quelle femme voudrait partager la vie d'un homme colérique, sévère, vindicatif, fainéant , orgueilleux etc. !


Dieu orgueilleux



Dieu de bonté Dieu d'amour il n'en demeure pas moins qu'il commence fort en commettant le péché d'orgueil.

Nul ne peut l'égaler, nul n'est au dessus de lui…

L'église voulant ainsi se placer par sa « pureté » au dessus du peuple a pris soin de bien faire savoir au peuple que jamais aucun des « gueux » n'arriverait à la cheville du tout puissant sans prendre le risque d'être châtié sur le champ par ce dernier.

Poussant même jusqu'à étendre le châtiment à toute sa famille ! Assez dissuasif je dois dire !



Seuls les hommes « sacrés » (ayant reçu un sacrement) avaient le droit de décider de ce que Dieu aurait réellement souhaité pour les humains créant ainsi une hiérarchie d’esclaves au service de la religion au nom de Dieu!


Le nom de Dieu d'ailleurs excuse beaucoup de crimes et horreurs et ce encore aujourd'hui .

Au final on en comprend que l'humain est l'esclave de Dieu, ce dernier a pouvoir de vie ou de mort sur nous, nous le servons toute une vie pour qu'il décide de notre au-delà au mérite… tiens donc je croyais qu'il était pardon et bonté clémence et justesse...

Il faut servir Dieu toute sa vie pour gagner le paradis, mais ne pas oublier l'obole à notre culte, ça fait gagner des points, ce n'est pas négligeable ils prient encore plus fort pour que notre âme soit sauvée.


En replaçant les faits dans leur contexte, on comprends aussi que les gens avaient , à la fois la crainte et le respect des représentants des religions, du fait de leur ignorance et de leur analphabétisme.

Peu de personnes dans le peuple savaient lire, tout se faisait par transmission orale , et quand bien même ils auraient su lire, la bible était écrite en latin ce qui limitait l'accès à la connaissance de ce livre si mystérieux et sacré pour le peuple, à ceux qui avaient étudié.

L'incapacité de se documenter par soi même est la porte ouverte à l'endoctrinement et à la libre interprétation de ceux qui prêchent .

Ils sont investis du savoir et se proclament comme ceux qui transmettent la parole divine. personne n'est capable de totale objectivité face à un texte , tout le monde l'interprétera avec son propre vécu , et de là apparaîtront des "coutumes" qui ne sont pas écrites dans les textes.

Comme par exemple la position de la femme dans la société par rapport à l'homme, ou encore le voile et la pudeur obligatoire. 


Dieu colèrique


Notez bien que à la fois nous avons un discours et cela dans toutes religions confondues, d'un Dieu parfait, tolérant, non vicié tel l'humain et à la fois il tue , punit, envoie les sept plaies aux humains les perd dans le désert etc...

et pourquoi ? 





Parce qu'on l'a contrarié… fallait pas !… 

Nous humains n'avons pas le droit à la colère,

mais lui Dieu ... il s'en sert souvent !






On nous dit que nous devons nous contrôler et au même temps on nous explique que dieu en colère a tué tous les enfants premiers nés !! Une nuit !! Quand tout le monde dormait !! Le crime le plus crapuleux qui soit! 

Il n'a épargné que ceux où il y avait une marque sur la porte d’entée… Logements des quelques "élus" informés auparavant ainsi leurs enfants, ont été sauvés... Sachant qu'ils se sont désignés "élus" eux mêmes et que ce sont ces mêmes élus qui ont raconté

cette histoire !

Le pas de chance était d'appartenir au mauvais camp il fallait suivre le peuple élu les mamans des enfants morts ont eu jusqu'au dernier jour de leur vie pour pleurer et regretter de ne pas avoir choisi le bon candidat.. !

On se croirait au sein d'un vote électoral de très mauvais goût . 

Très sinistre quand même cette histoire !! Et si je ne m'abuse Dieu en colère est donc dans le péché de colère ? Non ?


Autre point , la luxure,





Toujours dans l'idée de plaire à notre Dieu, nous devons nous comporter de manière exemplaire, ne nous accoupler que pour la procréation dans le sacrement et surtout n'en éprouver aucun plaisir, mais on nous dépeint le paradis ,chez les musulmans avec des vierges qui attendent les méritants et chez les chrétiens des anges de toute beauté il y en a donc pour tous les goûts !. 





Par conséquent, ici sur terre nous devons nous abstenir afin de vivre éternellement dans la «maison de Dieu » je précise où tout n'est que luxure si je comprends bien… Dieu vit donc dans la luxure…


Voyons l'avarice,





Dieu est riche il a créé la terre et tout ce qui s'y trouve il est au dessus de Rockfeller au dessus de Bill Gates (normal il les a créé..), selon le principe d'enseignement religieux rien ne nous appartient tout appartient à Dieu, et nous humains devons faire la charité aux plus pauvres sous peine de ne pas aller au paradis car nous auront profité de nos bien de manière avare. Mais alors, pourquoi Dieu est il généreux avec certains et avares avec d'autres ? 




Puis, il donne quand il veut pas quand on le lui demande , il décide de ceux à qui il va faire un don, si ce n'est pas le péché d'avarice qu'est ce donc ?


Autre péché la gourmandise , parlons en ! 





Nous humains ne devons pas manger plus que de raison, je repense à cette vieille phrase il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger ! Nous devons nous contenter de ce que Dieu veut bien nous donner car pour expliquer les famines disettes, ouragans intempéries et autres plaies qui détruisaient les récoltes et faisaient fuir les bêtes , les hommes religieux les expliquaient toujours par « Dieu est en colère, les humains ont mal agit ils sont punis ou encore il nous met à l'épreuve », ceci dit encore une fois



le Dieu gentil qui nous a créé endosse la veste du costume du père fouettard plutôt que de l'homme bienveillant à notre égard , mais pire encore ! Pour nous consoler on nous parle de nourriture céleste et abondance au cas où nous trépasserions.

Alors que nous mourront et regardons mourir les nôtres de faim, Dieu , excusez moi l’expression « se tape la cloche »en nous attendant là haut ! 

Il ne vient même pas soutenir son peuple en se privant avec lui, commettant ainsi le péché de gourmandise.



Il me manque encore deux péchés l'envie et la paresse,






Qu'avons nous donc pour l'envie ? J'avoue pas grand-chose! Sur ce point Dieu est irréprochable !








Enfin on pourrait bien fouiller et creuser sur sa rivalité avec Lucifer ce dernier étant beau comme l'astre du matin.. ou avec Râ, mais non je vais en rester là disons que c'est bien le seul péché que les religions n'aient pas fait porter à Dieu.



Et enfin la paresse ! 




L'humain n'a qu'un jour de repos par semaine selon les religions car à l'image de Dieu qui a montré l'exemple au septième jour il s'est reposé après avoir tout créé .







Oui certes , cependant alors que nous humains travaillons sans relâche et répétons inlassablement les mêmes gestes semaines après semaines, Dieu lui s'est contenté d'une fois et depuis : il se repose ! Il a créé l'homme pour qu'il travaille pour lui.  Il a donné un jardin à l'homme et ce dernier  le cultive et le fait fructifier pendant que Dieu se repose et que parfois il se pose en farceur il envoie des sauterelles, de la pluie, de la grêle, la sécheresse... Pour éprouver l'homme et lui rappeler que si il a cru une seconde que cette terre pouvait lui appartenir, on se chargera de lui faire comprendre qu'il peut tout perdre en quelques battements de cils. 



Nous vivons dans un sentiment de culpabilité, si ce n'est par l'enseignement et l'ancrage religieux , la société se charge de nous culpabiliser.


Hier par la croyance aujourd'hui par l'appartenance politique, le travail, le statut social...


Je ne vois pas le Divin de cette manière, malgré mon catéchisme est ma communion,  je ne pense pas qu'un être anthropomorphe se serait donné autant de mal pour que l'humain souffre toute sa vie pour un paradis probable.


Ceci est le fait de la société et de la soif de pouvoir de quelques hommes.


La plupart des société républicaines critiquent et pointent les religions en leur lançant à la figure leurs erreurs et crimes passés, cependant il faut garder à l'esprit que les religions dirigeaient de la même manière que la république dirige aujourd'hui.

Le pouvoir était tenu par la religion , car le roi était sacré par le pape, et se soumettait donc au pape ; bien qu'il y ait eu félonie assez souvent , question de partage de pouvoir !


Si Dieu ou son ministre en la représentation des prêtres, imams papes, popes prophètes .. avait pouvoir de vie ou de mort sur les êtres humains, et même sur tout un village, aujourd'hui un président a le même pouvoir sur son peuple , une seule de ses erreurs le conduirait à une guerre pouvant tous nous effacer de la surface de la terre .


Là où la religion affamait un peuple un chef d'état en fait autant sinon plus , il ne servent pas le même dieu, l'argent et le pouvoir ayant remplacés la spiritualité, mais l'issue pour le peuple est la même l'esclavage, la soumission et la dîme .

C'est une des raisons pour lesquelles on voit pulluler toutes ces nouvelles religions , ces courants new âge, et ces nouvelles sectes, les êtres humains sont en manque de spiritualité et ont du mal à trouver un chemin dans lequel ils seraient en paix avec eux mêmes . 

Justement parce que quel que soit le courant , l'idéologie , la croyance, on place toujours un être au dessus de tout ce qui nous met toujours en position d'infériorité et de servitude.


Hors l'univers s'est créé et nous en sommes partie intégrante , nous sommes un élément du tout, nous créons par la pensée et nous servons de la matière pour donner vie à nos pensées, , nous communiquons avec ce qui nous entoure, nous sommes des individus à part entière au sein d'un grand groupe que l'on nomme la vie sous toutes ses formes, nous la créons en utilisant la nature et nos corps pour la rendre possible.


Méditons sur ce point et demandons nous pourquoi nous nous laissons influencer et nous cherchons ailleurs ce qui est en nous depuis le début ?

À nous d'en prendre conscience et de retrouver cette étincelle divine qu'est « l'origine », en notre intérieur.


Après tout l'homme n'est il pas un être divin ?

La voyance  peut créer de l'addiction , si vous  constatez ces symptômes ou  que vous les  constatez  chez un tiers  , consultez ou conseillez  un professionnel  des addictions.  Orykane Konsult se réserve le droit  de vous limiter en consultations si  on constate  un comportement compulsif cela dans le seul but de vous aider et du respect de l'honnêteté  du cabinet .

© Copyright 2019  Ce site à été conçu par

Laurence Surjus de Pomarède Pour Orikane KOnsult ®

Tous droits réservés Article L111-1

 " L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.

Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial "