• Orykane ®

LA FEMME TRAHIE© Par Laurence Frédérique Surjus de Pomarède



La femme trahie laisse très souvent, la douleur dominer son existence.


Il es habituel qu'elle n'arrive pas à préserver l'objectivité pour réagir à la situation et non plus imaginer l'éventualité que le problème peut venir du conjoint seul et non pas d'elle.


Elle se sent disqualifiée, pour avoir été jetée et n'existe plus en tant que femme.

Personne n'aime être trompé, mais indépendamment du sexe de la victime, une trahison cause des dommages différents.


Aujourd'hui nous verrons l'effondrement que ça provoque chez la femme.

La douleur qu'elle ressent quand elle découvre qu'elle a été trompée, peut prendre de telles proportions que ça provoque une profonde déchirure dans l'âme.


Pour cicatriser cette blessure il est nécessaire de prendre des précautions.

Il est impératif de respecter la fragilité du moment, tandis que se reconstruit très lentement le sentiment d'entièreté qui demeure profondément bouleversé.

Sur le plan salutaire et mature la femme manifeste son reproche à l'homme et dialogue avec lui.

Elle ne se précipite pas, donne une dimension à la signification à la gravité de la situation, et décide de poursuivre ou pas la relation.

Elle informe l'homme et lui donne les notions exactes de ce qu'il a causé, mais ne se laisse pas détourner du sujet afin de comprendre et de prendre la distance nécessaire à sa réflexion.


Quand elle se juge incapable de filtrer l'expérience avec ses propres ressources elle cherche un soutien amical ou professionnel pour maintenir une survie apparente et trouver la conduite sensée pour affronter les faits.


Une femme ainsi équilibrée, doit pouvoir prendre sa décision dans l'intelligence et c'est précisément ce qu'espèrent les hommes accompagné d'un grand pardon et on oublie...

Mais la réalité est toute autre la plupart du temps la femme trahie est dévastée par sa douleur, terrassée, elle est réduite par la blessure d'amour, comme si aucun autre aspect de son existence n'avait d'intérêt.


Elle n'a pas mal, c'est plutôt « la douleur qu'elle a en elle ».

Humiliée, rabaissée, violée dans sa féminité, elle peut devenir l'expression de la misère humaine, et le pire est qu'elle élève son partenaire à la position d'un juge suprême capable de décider de sa valeur.


Elle se dit « mon mari s'intéresse à une autre ça prouve que je ne vaut rien » la douleur l'empêche de voir son conjoint avec un œil critique, elle ne pense pas qu'il peut y avoir quelque chose qui tourne pas rond chez lui.


Elle attend de lui qu'il lui redore son blason, qu'il la couvre de lauriers et qu'il la porte aux nues.


L'homme trop absorbé par son égoïsme ne pense en aucun cas à valoriser sa partenaire et ne fait que de s'enfoncer en essayant de préserver sa maîtresse et en gardant le silence.


Le plaisir du traître dans la relation extra conjugale renforce la détresse de la femme sensée être aimée, il lui en a préféré une autre, il l'a mise en situation de compétition et l'a faite perdre devant une rivale qu'elle ignorait elle n'avait même pas d'armes pour se défendre.


Pour elle il en résulte une profonde attaque!

La plus ignoble, la plus vile et la plus lâche forme d'agression!

0 vue
La voyance  peut créer de l'addiction , si vous  constatez ces symptômes ou  que vous les  constatez  chez un tiers  , consultez ou conseillez  un professionnel  des addictions.  Orykane Konsult se réserve le droit  de vous limiter en consultations si  on constate  un comportement compulsif cela dans le seul but de vous aider et du respect de l'honnêteté  du cabinet .

© Copyright 2019  Ce site à été conçu par

Laurence Surjus de Pomarède Pour Orikane KOnsult ®

Tous droits réservés Article L111-1

 " L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.

Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial "