• Orykane ¬ģ

En magie Verte ūüĆŅūüćÄ Par Rayan Ouatah

Mis à jour : 18 oct. 2019

Facebook : Le Cercle Alchimique des Sorciers


ūüĒĮ 1) Concevoir et projeter un sortil√®ge en magie verte.ūüĆŅ


"Ce premier petit cours de Magie Verte se concentre sur le mécanisme qui permet de faire monter l'énergie, pour la manipuler.


Ainsi, ont va pouvoir revoir ensemble la façon dont la magie opère, et ainsi assembler les éléments de votre Art afin de réussir vos charmes."


Mais avant de plonger dans les rouages de cette magie, une r√©vision de l'Art et de ce qu'est la Magie Verte s'impose .ūüĆŅ


‚öú L'Art, la Wicca, la sorcellerie et la vielle religion, sont donc les noms ou thermes divulgu√©s d'une spiritualit√© qui envisage le monde de mani√®re holistique, ce monde dans lequel chacun de nous est en relation avec toute vie, gr√Ęce au flux de l'√©nergie universelle.

A savoir dans un premier temps qu'il se présente sur notre planète principalement, trois variantes formes physiques, complémenté par trois états, et qui sont :


. Minéral,

. Animal,

. Végétal,


Contenant ainsi trois √©tats: corps, √Ęme, esprit et qui en sont tous les trois √©gaux et li√©s .. La division d'un seul √©l√©ment en trois parties, donne alors 3√ó3 qui font 9 le chiffre du Divin en son tout : " √©voluer d'un m√™me √©tat de conscience inconditionnelle de bases, d√©bouchant ainsi au fil du temps et de par nos capacit√© physique a aborder le monde, en am√©liorant nos mouvement par la r√©flexion et l'analyse intuitive, et qui nous sont propres √† chacun, de par nos capacit√©s raciales et g√©n√©tiques, cette inertie naturelle et donc bien diff√©rente malgr√© cette m√™mes base mais pr√©sente √† chaque instant de notre vie.

On élève alors plus ou moins chaque jour et cela de manière tout aussi variée notre niveau tous ensemble, a des niveaux supérieurs. ainsi l'animal et le végétal adoptent donc eux aussi une compréhension plus profonde en forte connexion avec tout ce qui est.

√Člevant ainsi, notre niveau intelligence et de conscience, nous avan√ßons donc unis toujours sur notre voie d'√©volution personelle et spirituelle et ce m√™me si les particularit√©s de nos diverses caract√©ristiques nous diff√©rencient, par cette compr√©hension et interpr√©tation de nos √©motion et de par notre mani√®re de les r√©interpr√©t√©r, selon lesquelles diff√©rences nous permette quand m√™me d'avoir les m√™mes √©nergies similaires dans la manifestation de nos formes et √©tats conscients et inconditionnellement li√©s en oppos√©s.


ūüĒĮ La fa√ßon dont l'√©nergie est accumul√©e, dirig√©e et travaill√©e forme la base de la pratique magique de l'Art, car la magie est l'Art de cr√©er des changements, selon votre volont√©. Afin donc de pratiquer la magie avec succ√®s, vous devez comprendre, que ce flux d'√©nergie est r√©el est que cela est Divin.


‚öú La magie verte, est donc cette ancienne religion, ancr√©e dans les pouvoirs de la Nature, n√©e √† une √©poque o√ļ les gens interagissaient en tant que membres de la m√™me communaut√©, socialement √©gaux, voyant la D√©esse m√®re et le Dieu p√®re comme les forces puissantes de la Nature.


Le mot "vert" dans l’appellation de cette magie exprime une prévalence de l'utilisation des plantes, son approche se fait donc par la Nature et les élémentaires.


En effet, dans de nombreuses sociétés anciennes occidentales, la couleur verte est aussi associée aux fées, et aux êtres du "petit peuple" ;

Ceux qui ma√ģtrisent cet Art sont donc en harmonie avec la nature et communient avec eux dans le plus grand respect d'un v√©ritable amour qu'ils portent √† leur environnement.

La Terre mère et le Dieu père , sont emblème de fertilité, de pouvoir, et d'amour dans tout ce qui est. (le vert est aussi associé à la médecine, et représente l'espoir.)


Les sorciers verts sont connectés à la Terre et a l'univers.

La pratiques de cet Art fait passer ainsi les pouvoir de la nature dans l'individu avant que celui-ci puisse cr√©er des changements gr√Ęce a ses travaux.

Ce pouvoir n'est pas intangible ni sans forme, mais une énergie palpable qui peut être amenée dans votre propre champ d'énergie pour y travailler en conjonction avec vos énergies et a travers vous afin d'accomplir vos desseins sans épuiser vos propres ressources.


Avec l'arrivée des grandes religions justifiant la hiérarchie sociale, le pouvoir de la Nature Divine fut refusé au peuple, et les rituels sont alors confiés uniquement à une élite de prêtres tandis que le reste de la société participait de façon périphérique en tant qu'observateur ou par des activités associées de moindre importance.

Heureusement des vieux chemins ont persisté souvent cachés parmi les peuples et transmis de génération en génération sous la forme de magie populaire, de superstitions et même de pratique faisant partie, sous un prétexte ou sous un autre .. de ces nouvelles religions.

Bien √©videment certains puissant personnages peuvent √™tre emprunt√©s a d'autre religions lors des invocations comme les anges, les archanges, les saints, les proph√®tes, les ap√ītres etc " ils sont tous des attributs qui peuvent √™tres utilis√©s pour concentrer le pouvoir amplifiant l'√©l√©vation de vos √©nergie est votre volont√©.

Une mani√®re en similitude √† la magie divine ainsi qu'a la pratique des magiciens C√©r√©moniels utilisent un cadre jud√©o-chr√©tien ou de nombreuse d√©it√©s orientales couramment honor√©es et adopt√©es par les Pa√Įens modernes.


Pour travailler avec les d√©it√©s, vous pouvez avoir envie de vous harmoniser aux aspects avec lesquels vous √™tes d√©j√† familier ou √† ceux qui vous attirent, " le fait de choisir un nom pour le Divin dans l'Art vert n'est pas important simplement parce que la plupart des noms de d√©it√©s que nous connaissons sont simplement des titres ou des descriptions des aspect du Divin devenus des noms propres dans une autre forme langage ou devenus archa√Įques."


Dans la pratique de la magie, il est suffisant de savoir pour soi m√™me quelle influence est recherch√©e plut√īt que le nom qui la repr√©sente.

Les mots génériques "Dame et Seigneur" peuvent être plus efficaces parce que cela ne confine pas la déité dans un schéma limité.


La magie verte peut être aussi pratiquée en travaillant directement avec les énergies de la Nature sans référence aux déités, ce qui permet d'éviter également les pièges dans ses controverses, auquel cas une zone de travail est vraie plus couramment utilisé qu'un autel.

L'Art vert invoque le pouvoir en le puisant par l'union avec la Nature.


ūüĒĮūü¶Č" Respecter le Credo des sorciers


" Est ton obligeance, en parfait amour et en parfaite confiance. Que des treize mots du Credo tu fasse vŇďu : Si √ßa ne fait de tort √† personne fais ce que tu veux. Ce que tu envoies te reviendra, souviens toi donc de la r√®gle de trois. Puissent ta t√™te et ton cŇďur suivre ces dispositions, et sois heureux de la rencontre comme de la s√©paration."

"Fais attention √† ce que tu fais, fais attention √† ce que tu crois. N'utilise pas le pouvoir pour faire du tort √† autrui, car ce que tu envois te revient, n'utilise jamais le pouvoir contre quelqu‚Äôun qui l'a aussi. Pour utiliser le pouvoir, tu dois le sentir en ton cŇďur et le conna√ģtre en toi, en ton esprit."


Ces mots et la façon de les présenter signifient que la magie n’est pas un jeu, mais un acte sacré, impliquant une authentique connexion avec le Divin : le Divin dans la Nature, le Divin dans les élémentaires, et le Divin en chacun de nous.

Nous devons donc agir avec prudence afin de ne pas nous blesser les uns aus autres ni simplement nous m√™me, nous devons reconna√ģtre que tout les autres sorciers,mage, druide, guide etc .. sont de notre parent√©.


"D‚Äôapr√®s l'injonction de ne pas utiliser le pouvoir contre quelqu‚Äôun qui a √©galement le pouvoir" „Ää Car vous puisez tous deux dans le m√™me puits„Äč

On aurait alors cette mise en garde qui est notion de "la loi du triple retour (×3)" elle dit que ce que vous envoyez vous reviendra par trois fois, l'énergie que vous générez et que vous envoyez à l’extérieur attirera à votre personne une énergie similaire.


La "connaissance" de cette énergie signifie que ce n'est pas un acte de foi, mais "la compréhension d'un aspect illusoire de la réalité"

C'est un fait qui est donc ressenti et compris, et ainsi bien s√Ľr cela fonctionne. „ÄäLa magie, est une grande responsabilit√© cela dois toujours rester au "cŇďur" de votre savoir et de vos pratiques en cette Art„Äč.


ūüĒĮ La magie est ainsi g√©n√©r√©e d'une mani√®re ou d'une autre par un travail de charmes .. donc si vous √™tes amener a utilis√© les charmes d'un autre, apportez alors toujours un changement, soit par une substitution, une alt√©ration,en supprimant ou en ajoutant quelques choses afin d'en faire votre charme de le lier √† vous et de m√™me pour les r√©sultats d√©sir√©s.



Le concept que toutes choses sont liées ensemble par des champs d'énergie et de par ce type de magie ne forment qu'un aspect de la pratique magique. Avec la magie verte, la magie est différenciée par les composants impliqués et par l'usage "par le but ainsi que les méthodes."

Ils faut alors bien comprendre que la polarisation bien/mal des religions modernes n'a rien a voir avec l’ancienne religion.

Les sorciers agissent tous en connexion avec la Terre et la Nature, en pratiquant des rites connectifs spirituels et en équilibre, non en dichotomie.(caractéristique des société de culture et de religions modernes.)



⚜ Les rituels de magie verte peuvent être préparées et conduits avec beaucoup de soin spontanés et intuitifs.

Les objet utilisés pour les charmes sont souvent faits de matériaux naturels de façon à engager les essences et les pouvoirs de leur force de vie.

Les sorciers verts respectent les pouvoirs et les esprits de la Nature et en travaillant ainsi avec eux, les sorciers savent que les énergies ne meurent jamais et quelles peuvent êtres dirigées pour accomplir un but.

Ainsi en utilisant une herbe pour le besoin d'un charme vous appelez l'énergie de cette herbe à travailler avec vous en créant l’effet que vous desirez.


Quand vous faite bruler de l'herbe vous libérez alors son énergie pour quelle se mélange avec la votre et pouvoir la diriger ensuite par votre magie.

Cette énergie une fois concentrée sur un but est alors envoyé pour que la magie agisse.- et ainsi créer des changements désirés.

Dans la pratique des magies, ces objets de la Nature: (pierres,eau,herbes,arbres,plantes,coquillages,argile,terres,plumes, créatures, nuages et l'air qui nous entoure "vu ainsi comme les quatre vents." prennent donc une signification très spécifique.

Les objet de la Nature nous sont tous apparentés de par cette énergie divine de la vie, l'expression même de Dieu trouve place au travers des formes manifestées de la déesse mère créatrice.


Nous en somme donc, tous liés et en interrelation, nous, nous devons alors de respecter notre parenté avec la Nature, dont nous fessons partie en n' y prenant rien de plus que la subvention de nos besoins et en agissant toujours avec les raisons les plus justes et qu'après lui avoir ainsi demander la permission d'agir ("interagir avec la loi divine de la création en s’accordant à sa même fréquence")


"m√©langez vos id√©es en lui partageant les v√ītres en accord a sa cr√©ativit√© elle mettra alors tout en oeuvre pour les r√©aliser."



Dans cette pratique on utilise donc des herbes dans le travail de sortilège, mais aussi des infusions ou thé magique pour la guérison, ainsi que des objets artisanaux, en utilisant donc des éléments adéquates trouvés dans la Nature. Les sorciers verts sont aptes à concevoir des sortilèges avec des matériaux qui sont déjà prêts et à portée de main.

Ces sortil√®ges, charmes et autres travaux magiques fonctionnent gr√Ęces aux √©l√©mentaires.

Les quatre pouvoirs de base de la magie et la sorcellerie sont : Air, Feu Eau et Terre


Avec la magie de niveau vert, des associations sont donc √©tablie entre les herbes et autres plantes, les impressions des couleurs cr√©ent sur l'esprit et le mental, et les √©nergies √©voqu√©es dans des objet non v√©g√©taux de la Nature comme les plumes, les pierres, les b√Ętons, cailloux, cristal et min√©raux, l'argile naturelle, la lave volcanique, la pierre ponce, les eaux de sources, les rivi√®res, les mers, les oc√©ans et les temp√™tes. Ainsi les formes √Čl√©mentaires de l'Air, de l'Eau, du Feu,et de la Terre sont pr√©sentes dans toutes ces associations, offrant un ancrage √† la Dame et au Seigneur de la Nature.


Dans cette magie, on s'adresse habituellement, au √Čl√©mentaires, mais la pratique consciente des rituels pour les sortil√®ges se d√©veloppe selon les pr√©f√©rences de celui ou celle qui pratique.

Les outils magiques comme les couteaux (d'un manche de couleur noir), appelé un "athamé", ou (d'un manche brun ou blanc) qui celui- ci et un couteau de travaille appelé "bolline", les baguette, boule de cristal et les cartes de divination vont se charger du pouvoir du pratiquant qui les manipule, ainsi avec le temps ces outils porteurs d'intentions particulière seront intuitivement reconnus.

Vous pouvez utiliser une baguette de chêne pour une certaine magie, ou alors une baguette de saule, de sureau ou de noisetier pour d'autres ou bien une baguette conçue avec un cristal pour un autre type de magie, en les utilisant,vous développez alors une sensibilité envers elles.

Tout ce que vous ressentez personnellement, „Ää "avoir du sens pour vous devient un outil ad√©quat pour votre usage magique."„Äč

La compr√©hension des √Čl√©mentaires et des choses diverses tels que le Pentagramme (l'√©toile √† cinq branches dans un cercle), les "sigil "plan√©taires ( ¬ę signe cabalistique ¬Ľ ou sceau est une figure graphique qui repr√©sente, en magie, un √™tre ou une intention magique.

Le terme provient du latin sigillum qui signifie ¬ę signature. ¬Ľ et les mots de concentration form√©s par un carr√© plan√©taire num√©rologique ("voir le livre de Migene Gonzales-Wippler: The complete Book of Spells, C√©r√©monies, and Magic, aux √©ditions Llwellyn en '1988) ou les Cercles, carr√© ou rectangle alphab√©tiques de la sorciere: (p.57.Green Witchcraft lll) variera avec chaque personne.


Certains pratiquants peuvent r√©guli√®rement br√Ľler des bougies grav√©es d'inscriptions, alors que d'autre pr√©f√®rent lier des nŇďuds sur une cordelette ou br√Ľler un papier o√Ļ des mots cl√© sont √©crits pour aboutir une action magique.


Ceci existe parce que nous sommes tous unique, peu importe nos degrés de similitude, tempérament, éducation ou caractère, chaque personne est donc un individu, dont les perceptions du mondes sont intégrées en son Être.

La Nature a une étonnante capacité de produire une vaste diversité ou en cela nous lisons l'évidence vivante est Infini du Divin Immanent.

Votre unique perspective vous donne le pouvoir de modeler les objets naturels de l'Art et de les harmoniser afin de diriger vos propres énergies.

En magie opérative, vous constaterez que le fais de catégoriser les propriétés et les attributs des couleurs, herbe, huiles et encens, décrits dans votre Livre des sortilège ou grimoire développera cet outil qui deviendra un guide de pratique pour votre travail dans l'Art.

La clé de la sorcellerie et d'un travail magique dit réussi est alors d'être capable de combiner tout les éléments dans dans la formulation de vos sorts.

Mais au-delà d'un simple mixage ou mélange vous devez adopter "la Tempérance" vous devez comprendre ce que vous êtes en train de faire.


ūüĆŅLES COMPOSANT DE BASES : pour Cr√©er et Projeter un Sortil√®ge.



ūüĒĮ En pratique de l'Art vert, c'est au travers des quatre √Čl√©mentaires que vous puisez et concentrer l'√©nergie.

Les sortilèges sont alors, des véhicules de travaux, ainsi tout rituel, breuvage, charme, chant, prière, amulette, talisman ou objet fabriqué dans un but magique, utilisant le mouvement de l'énergie, la récitation d'un mot ou d'une formule de pouvoir dans le but de générer une intention ou manifestation est une manière de créer son sortilège.


Ainsi m√™me on utilise souvent des termes s√©par√©s pour d√©signer toutes ces vari√©t√©s de sortil√®ges, que se soit un rituel, un charme ou un objet fabriqu√©, il y aura la r√©f√©rence √† l'Air, le Feu, l'Eau et la Terre, en cet Art il y a une forte r√©f√©rence a l'√Člementarisme mais plus en tant que "lien de parent√©" qu'en tant que description acad√©mique du culte.

Dans un format rituel, vous trouverez généralement que le sel est utilisé pour représenter la Terre, la fumée d'encens apportera l'impression de l'Air, la flamme d'une bougie indiquera le Feu, et un bol d'eau chargée "bénie rituellement et énergétisée est donc "Sacrée" symbolisera l'Eau.


Ces images sont utilis√©es pour b√©nir, consacrer, et charger d'autre objets avec les √©nergies des √Čl√©mentaires. On commence souvent nos pratiques magiques par la projection d'un cercle qui de son int√©rieur devient un espace sacr√©s duquel le travail magique va √™tre conduit (voir dans la publication du prochains cours le rituel de base de projection d'un Cercle.") Ce Cercle agit, comme une fronti√®re entre le pratiquant travaillant entre les mondes ("√† la porte entre les diff√©rents plans de l‚Äôexistence") et le monde ext√©rieur "physique ou mondain" c'est aussi un champ d'√©nergie qui concentre augmente et amplifie les √©nergies √©lev√©es donc de l‚Äôint√©rieur par le pratiquant.


Quand un Cercle magique est trac√©, les √Čl√©mentaire sont comme je dirais "appel√©s au quartier devenu alors g√©n√©ral" afin de maintenir fermement le cercle et de transmettre leur pouvoir contribuent ainsi au travail en cours, il y en a un pour chaque direction : le Nord, le Sud, l'Est et l'Ouest. Dans certaines traditions, la direction pour laquelle un √Čl√©mentaire est invoqu√©s peut alors varier et m√™me changer selon le moment de la journ√©e (tradition Draconienne) , mais pour la plupart des sorciers, la pratique g√©n√©rale, place la Terre au Nord, l'Air √† l'Est, le Feu au Sud, et l'Eau √† l'ouest.

Le placement de l'autel ou de la zone de travail dans le Cercle diff√®re aussi selon les Traditions ou avec les besoins de visualisations d'un sortil√®ge particuliers,"emplacement consign√©" mais l'Art vert place g√©n√©ralement l'autel au Nord, le royaume de la Terre, la o√Ļ les d√©sirs se manifestent) et le si√®ge de la sagesse , l'Eau (royaume de a√Įeule), bien qu'ils puisse √™tre plac√© √† l'Ouest pour en appeler √† ceux du Sidhe est proc√©der aux travaux de l'Ombre.

Dans un contexte rituel, on a tendance √† faire correspondre certains outils √† des √Čl√©mentaires particuliers.

Dans l'Art vert, l'atham√© est consid√©r√© comme un outil de l'air utilis√© pour projeter et ouvrir le Cercle rituel, √©lever et diriger l'√©nergie et graver les bougies (certain pratiquant pr√©f√®rent utiliser la Bolline) avec des symboles qui procurent au mental une association inspirante qui s‚Äôapique au travail qui va √™tres fait. La baguette est reconnue comme un outil Feu, pour invoquer et appeler les √Čl√©mentaires, les esprits, √™tres et essences √† l‚Äôint√©rieur d'un contexte magiques. elle est aussi utilis√© comme l'atham√© pour √©lev√© est diriger l'√©nergie.

Dans certaines traditions, l’alignement Feu, Air est alors inversé de façon à ce que l'athamé devienne celui du Feu et la baguette celui de l'Air.

Le calice représente l'Eau et contient le breuvage rituel. Le chaudron peut être considéré comme un emblème de l'Eau, ou même celui de l'Esprit car il peut être aussi utilisé pour contenir ainsi la libation (offrande) au Divin (un peu de breuvage de la tasse), ou les travaux d'un sortilège "car c'est dans le chaudron de transformation qu'un sortilège peut accomplir sa magie. Le Pentacle représente la Terre, c’est un disque plat sur laquelle est dessiné ou gravé un pentagramme "c'est sur ce disque que le matériel du sortilège est assemblé et placé pour la manifestation, c’est pourquoi vous pouvez poser le chaudron en haut du pentacle pendant la projection de votre sortilège.

Cet objet peut être fait de bois, terre cuite, métal, pierre ou céramique mais d'autres matériaux peuvent être utilisés, de même qu'un pentagramme dessiné sur un papier.

En ce qui concerne le choix des mots pentacle ou pentagramme, certaines personnes considèrent tout bijou ou toute représentation de l'étoile entourée d'un cercle comme un pentagramme, alors que d'autres les voient comme un Pentacle.

Le mot pentagramme se réfère à une "figure" alors que le mot pentacle décris un "objet" en forme d'étoile à cinq branches, ainsi, une fois que la figure est transformée en objet, je pence que cela traduit l'idée que le pentagramme (comme un dessin après une signature ou sortilège écrit) devient un pentacle.

Les anneaux, les pendentifs ou l'objet rituel présent sur l'autel peuvent tous êtres des pentacles , alors que l'utilisation du mot pentagramme ne parle que de l'image d'une étoile entourée d'un cercle. Vous pouvez avoir un pentagramme dans les lignes de la main (souvent associer au loup garou.) mais non un pentacle.

Un bijou peut être considéré soit comme la représentation d'un objet isolé (un pentacle) soit comme une inscription au dos d'un autre matériel comme du métal ou une pierre (un pentagramme). c'est ainsi que je définie l'utilisation de ces mots. Dans le travaille de sortilège, différents aspects du processus sont alors réalisés avec la visualisation des actions comme étant des ensembles de trois.


Car trois est un chiffre sacré dans de nombreuses pratiques religieuses, est plus particulièrement celle des Celtes "c'est ainsi que saint Patrick eut l'idée d'utiliser le trèfle comme un moyen d'associer le trois mystique des Celtes, le triskell (tris kel) ou "Triskelion" (Tris-KEL-ion" à la Trinité chrétienne.) 3×3 ou neuf, est un autre chiffre sacré, en relation avec la Déesse et avec l'action de lier l'énergie vers l'accomplissement d'un but particulier.

En utilisant un Cercle rituel, vous pouvez invoquer le pouvoir du chiffre trois en projetant, aspergeant, et fumant (en répandant de la fumée d'encens autour du Cercle "se qui se nome "encenser" ou le pouvoir du chiffre neuf en choisissant délibérément de réaliser neuf étapes dans le Cercle :

1. Balayer l'endroit. 2. L'endroit est d√©limit√© dans la projection. 3. L'endroit est asperg√©. 4. L'endroit est encens√©. 5. Les quartiers sont pr√©par√©s avec des bougies allum√©es √† chaque point cardinal en invoquant la lumi√®re et les qualit√©s de l'√Čl√©mentaire qui y est d√©di√©.

6. Les √Čl√©mentaires eux-m√™mes sont invoqu√©s ( le rituel est ensuite conduit) 7. Les √Čl√©mentaire sont salu√©s. 8. Les bougies sont √©teinte aux quartiers. 9. le Cercle est ouvert.


En visualisant les étapes sous une forme numérique, l'événement magique tout entier reçoit l'influence de l'énergie du nombre désiré, qui dans l'exemple ci-dessus est le chiffre neuf.

Si les bougies des Quartiers sont √©teintes au moment o√Ļ les √Čl√©mentaires sont salu√©s, ou si elles ne sont pas utilis√©es aux Quartiers, alors le pouvoir du chiffre 9 peut √™tre r√©alis√© en portant le travail de sortil√®ge lui m√™me √† chaque quartier et en s'adressant aux √Čl√©mentaires pour leur demander leur assistance particuli√®re : en appeler √† la Terre pour permettre au sortil√®ge de se manifester √† l'Air pour lui donner de la rapidit√©, au Feu pour lui apporter de l'√©nergie, et √† l'Eau pour le porter √† une saine conclusion satisfaisante.

Vous devez ainsi avoir √† l'esprit, comment chaque figure √Čl√©mentaire peut proc√©der √† rendre effectif le sortil√®ge en cour. Une autre fa√ßon pour utiliser aussi l'√©nergie est: lier le pouvoir du chiffre 9 et r√©p√©ter la formule du sortil√®ge 9 fois. si il est court tel une phrase ; ou alors de d√©clarer apr√®s avoir dit la formule, que le sortil√®ge "re√ßoit son pouvoir par le trois fois trois"


Les gestes font aussi partie du processus de construction d'un sortilège.

Si vos mains deviennent des outils pour implorer ou invoquer, elles servent aussi à puiser de l'énergie en vous, et ainsi de la projeter vers l’extérieur, vers les autres pour la partager. L'énergie est libérée quand elle est prête ou alors absorbée par les paumes des mains, car c'est de là que vient la pratique d'apposer les mains pour ainsi soigner.

En frottant les paumes, puis utiliser les mains ouvertes pour "lisser" l'énergie statique dans une aura, garder les mains a quelques centimètres du corps de la personne est l'une des techniques de soins très utilisée par les guérisseurs.

Les énergies négatives sont soit guidées et ramenées dans le sol soit attirées dans vos mains depuis l'aura que vous nettoyez, puis rejetées et libérées dans le Sol en touchant la Terre avec les paumes.


Dans la magie, les mains peuvent êtres encore utilisées pour recevoir les énergies des forces appelées et les diriger dans le matériel du sortilège.

Dans l'échange d'énergie, il est important de ne pas se démunir de ses propres réserves, de peur de se rendre malade tendu ou nerveux.

Quand vous aménagez votre autel ou votre espace de pratique, assurez-vous qu'il y ait un certain degré de symétrie dans sa disposition, cela permet à l'énergie de mieux circuler. il y aussi un aspect triangulaire à cette circulation (incluant la magie du trois) dans la circulation de l'énergie vers vous a l'apex (le sommet) et de la grande base de l'autel.

Ce dernier peut √™tre structur√© de fa√ßon √† ce que le cot√© gauche sois d√©di√© √† la D√©esse, le droit au Dieu, et le centre pour les deux. Les objets rituels peuvent √™tres plac√©s sur l' autel selon leurs associations avec l'√Čl√©mentaire et donc ainsi "la d√©it√©" : la Terre et l'Eau sont g√©n√©ralement vues comme √©tant des √©l√©ment de la D√©esse m√®re , alors que l'Air et le Feu sont plut√īt consid√©r√©s comme en relations avec Dieu p√®re.

Ainsi vous pouvez avoir l'eau et le sel d'un coté puis la baguette est le couteau de l'autre avec l'encens a moins que vous ne préfériez une symétrie différente.


L'id√©e qui se trouve par exemple dans le feng-shui est alors de placer correctement les objets pour optimiser le mouvement de l'√©nergie, il est de m√™me avec l'autel, gr√Ęce √† la disposition des objets consacr√©s √† l'Art.


"personnellement je préfère aussi voir l'eau en relation avec la Déesse car la Déesse de la Nature est révérée au puits et aux sources sacrés, alors que le sel est en relation avec le Dieu puisque le Dieu dit Cornu qui est un Dieu de la Terre. je vois la baguette et le couteau pour chacun d'eux : la baguette pour elle , le couteau pour lui sont placés chacun de leur coté sur mon autel.

La clé ici est que l'énergie circule mieux. Aussi longtemps que vous avez une vision symétrique, l'arrangement des outils sur l'autel est donc aussi bon que l'est le flux d'énergie qui en découle.

En conséquence, en raison des variations dans les traditions, dans vos propres associations personnelles, et dans les aspects de la Dame et du Seigneur avec lesquels vous travaillez vos placement vont donc varier.

Une autre différence réside dans l'idée que la gauche et la droite peuvent être inversées une image alors "dite miroir" de la perspective de l'autel face au pratiquant.

"Mais au fond" je vous assure que ce qui importe le plus est que vous soyez a l'aise avec la disposition de vos objets rituels et que cela ait vraiment du sens pour vous.


à suivre Projeter et ouvrir un cercle en Magie verte

La voyance  peut cr√©er de l'addiction , si vous  constatez ces sympt√īmes ou  que vous les  constatez  chez un tiers  , consultez ou conseillez  un professionnel  des addictions.  Orykane Konsult se r√©serve le droit  de vous limiter en consultations si  on constate  un comportement compulsif cela dans le seul but de vous aider et du respect de l'honn√™tet√©  du cabinet .

¬© Copyright 2019  Ce site √† √©t√© con√ßu par

Laurence Surjus de Pomar√®de Pour Orikane KOnsult ¬ģ

Tous droits r√©serv√©s Article L111-1

 " L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa cr√©ation, d'un droit de propri√©t√© incorporelle exclusif et opposable √† tous.

Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial "      

‚Äč