• Orykane ®

Contes, Mythes, Légendes Et Spiritualité I (Première Partie)© Par L.Frédérique Surjus de Pomarède

Mis à jour : 6 déc. 2019

Peut-être tous les dragons de notre vie sont-ils des princesses qui n’attendent que le moment de nous voir un jour beaux et courageux. Peut-être que toutes les choses qui font peur sont au fond des choses laissées sans secours qui attendent de nous le secours.  Rainer Maria Rilke

les contes et légendes traduisent ils les questionnements de l'humain depuis la nuit des temps ou transmettent ils un enseignement vers un cheminement spirituel ?

J'avoue que je penche pour les deux aspects, le fait est que le pouvoir de l'esprit est immense, inconnu et encore à l'étude aujourd'hui concernant l'incidence sur l'auto persuasion.

À cela se sont ajoutés les dictons, les mises en garde au travers d'histoires qu'on se racontait au coin du feu les unes plus terrifiantes que les autres. D'un autre côté elles avaient leur utilité , la pudeur interdisait de parler de certains choses , on va dire plus sexuelles il aurait fallu entrer dans les détails ce qui à l'époque était inconcevable, par exemple le conte du petit chaperon rouge parle plutôt du danger de se faire violer en allant seule dans la forêt que de se faire dévorer par un loup, le loup ici représentant l'homme inconnu voyageur venant d'une autre contrée.

Quelle que soit l'histoire elle implique toujours , un homme , une femme et un animal fabuleux ou surpuissant.

L'animal étant dangereux mais pas indestructible, l'homme étant le protecteur vertueux et fort, prince , chasseur, père, et la femme étant la beauté , la douceur, la naïveté les princesses ou la perfidie, la ruse, la méchanceté les marâtres , belles mères et sorcières.

Le dragon mythique animal de légende quant à lui est soit dans sa forme terrifiante, soit sous la forme d'un homme séduisant, ou d'un animal plus grand que ceux de son espèce.

Il est tantôt cruel et violent tantôt bénéfique et purificateur selon la culture du pays où l'on se trouve.

En Europe se sont des êtres abominables, associés aux chevaliers et princesses, violents et destructeurs ils représentent la désolation, le mal incarné la puissance dans l'obscur.

Pourtant bien qu'on les voit moins sous cet angle, ils représentent à la fois le dépassement de soi, les gardiens des choses cachées et des secrets, la vertu, ainsi que la mise à l'épreuve de la pureté de ceux qui l'approchent.

Affronter le dragon est aussi affronter ses peurs, se battre et le battre est une remise en question de nous mêmes, mais aussi pousser nos capacités au plus loin que nous puissions aller.

Lui ravir la princesse qu'il garde jalousement, représente l'amour mérité, pas celui de la femme celui qui guide l'humain à travers les ténèbres.

Le dragon nous est représenté tel le gardien sévère ou l'incarnation du mal et des déviances démoniaques.

Il est au même temps le gardien des trésor occultes, et par conséquent l'adversaire devant être éliminé afin de pouvoir y accéder.

Cela ne veut pas dire qu'il faille le transpercer d'une épée, on peut également, l'apprivoiser et le rendre docile si on se présente à nu, humble et pur.

En occident le dragon garde la Toison d'or et le jardin des Hespérides.

En chine chez la dynastie T'ang il est gardien de la perle.

En Amazonie personnifié en l'anaconda noir, immense serpent , il est le gardien du fleuve amazone sa fille la Iara autre animal mythique est une sirène qui noie les pêcheurs ne respectant pas les poissons et pêchant plus que nécessaire.

La légende de Siegfried confirme que le trésor gardé par le dragon est l'immortalité.

Le patriarche Zen Huei-neng symbolise le dragon dans la haine et le mal. Le terrible Fudô nippon, dominant le dragon l'emporte sur l'ignorance et l'obscurité.

Cependant ces aspects négatifs ne sont pas isolées ni les plus importants.

La symbolique du dragon est ambivalente, ce qui par ailleurs s'exprime dans l'imaginaire de l'extrême orient en la figure de deux dragons s'affrontant, motif qui nous renvoie au Moyen âge et plus particulièrement à l'Hermétisme européen et musulman, dans laquelle cette confrontation est analogue aux serpents du caducée.

En alchimie le  Dragon produit l’élixir qui est la boisson de l'immortalité non pas l'immortalité physique mais celle de l'esprit et de l'âme; il est le fruit des offrandes sacrificielles .

La puissance du dragon, mystérieuse, est associée à la résolution des contraires. 

Elle est la neutralisation des tendances opposées du souffre et du mercure alchimique, l'essence latente, non développée est représentée par l'Ouroboros, le serpent se mordant la queue.

Le dragon comporte divers aspects ou orientations : aquatique (pouvoir de vie ou de mort, et de la manifestation il crache les eaux primordiales ou l'oeuf cosmique ce qui lui confère l'image du verbe créateur), céleste(il est le souffle qui donne la vie, qui nous amène la connaissance, et fertilise les humains) terrestre (il donne la force et la résistance il est l'immortalité), incandescent ( il est l'intelligence vive, le pouvoir et l'accomplissement de l'humain).

Les dragons élémentaires, symbolisent le pouvoir divin , l'élan spirituel , l'introspection, la force (ou courage).

En chine, Les dragons volants sont les montures des Immortels; ils les élèvent au ciel. Volonté céleste, créatif, le dragon est très naturellement le symbole de l'empereur. 

On retrouve ce symbolisme , non seulement en Chine, mais chez les Celtes, et dans un texte hébreu qui mentionne le dragon céleste sous la forme d'un roi sur son trône. 

Il représente les fonctions royales et les rythmes de la vie, pour assurer l'ordre et la prospérité. 

Il est une manifestation de l'omnipotence impériale

Le Roi-Dragon chez les Nahuas, est aussi, le serpent - le dragon est liée principalement à la production de la pluie et de la tempête, les manifestations de l'activité céleste.  il est le symbole de la pluie céleste fertilisant la terre .

Chez les aztèques également serpent il est Quetzacoalt dieu s'immolant pour offrir le soleil aux humains.

Le dragon rouge est l'emblème du Pays de Galles. Dragon luttant contre un autre dragon blanc et protégeant contre les envahisseurs.

Les dragons verrouillés sont le symbole des forces cachées et contenues dans les faces cachées de l' être .

Les dragons blancs symbolisent la lividité de la mort, les rouges colère et la violence.   

Ils demeurent une menace, en tant qu'énergie virtuelle.

Cependant celui qui tuera l'un de ces monstres obtiendra l'éternelle jeunesse.

Souvent on perçoit le dragon comme un être maléfique, je pense que l'influence religieuse a sa part de responsabilité.

En tant que symbole démoniaque, le dragon est plutôt associé au serpent : la bible le cite dans Apocalypse 20.2 : « Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans » la figure de l'archange combattant le dragon, ainsi que Saint Jorge représente la victoire du bien sur le mal.

Les Dragons représentent aussi, les légions de Lucifer en opposition aux armées des anges de Dieu: se déplaçant un peu plus vite que la lumière divine, crachant à l'avance tous les feux de l'enfer, puissamment armés de longues, griffes portant la haine et avec tous les vices du désir, les cuirasses de l'égoïsme, portant sur leurs ailes puissantes le mensonge et la ruse.

Ces derniers servaient le mal en opposition aux anges divins servant le bien  .

Sifflant et soufflant, hurlant, rugissant, ils se précipitaient toujours sur les humains venus du fond des âges et de l'obscurité ... répandant l'horreur et la puissance du mal, vieil ancrage de la mémoire ancestrale et de l'imagination populaire dans laquelle le dragon  menace le Tout-Puissant. 

Le Dragon tueur expiateur, est le sacrificateur qui apaise la puissance divine et il l'identifie.

St. George ou St. Michael combattant le dragon, représenté par tant d'artistes, illustrent la lutte perpétuelle du bien contre le mal. Sous les formes les plus variées, ce thème obsessionnel de dualité s'observe dans toutes les cultures et toutes les religions aujourd'hui il et plutôt associé au matérialisme et à la lutte des classes.

L'axe des dragons, est aussi appelé axe cible. 

La tête du dragon, qui indique l'endroit où nous devons construire le siège de l'existence consciente, est opposée à la queue du dragon, qui renvoie à toutes les influences du passé. 



.../... à suivre Contes, Mythes, Légendes Et Spiritualité II (Deuxième Partie)


La voyance  peut créer de l'addiction , si vous  constatez ces symptômes ou  que vous les  constatez  chez un tiers  , consultez ou conseillez  un professionnel  des addictions.  Orykane Konsult se réserve le droit  de vous limiter en consultations si  on constate  un comportement compulsif cela dans le seul but de vous aider et du respect de l'honnêteté  du cabinet .

© Copyright 2019  Ce site à été conçu par

Laurence Surjus de Pomarède Pour Orikane KOnsult ®

Tous droits réservés Article L111-1

 " L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.

Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial "